Navigation – Plan du site
Lectures
Notes critiques

LEBEAUME Joël (2008). L’enseignement des sciences à l’école. Des leçons de choses à la technologie

Paris : Delagrave, 191 p.
Anne-Marie Chartier
p. 165-166
Référence(s) :

LEBEAUME Joël (2008). L’enseignement des sciences à l’école. Des leçons de choses à la technologie, Paris : Delagrave, 191 p.

Texte intégral

1Signalons dans la collection « Pédagogie et formation » de Delagrave, la publication d’un ouvrage qui prouve qu’on ne peut comprendre un contenu d’enseignement actuel (la technologie) sans reconstruction historique. Joël Lebeaume illustre les avatars historiques de l’enseignement des sciences par une abondance d’images, dessins, photographies, schémas et textes de leçons aussi bien que textes officiels ou commentaires pédagogiques des diverses époques (la moitié de l’ouvrage y est consacré). Alors qu’une lecture superficielle se laisse prendre par l’anecdote (les images du somptueux paquebot Normandie, illustrant le principe d’Archimède) ou la nostalgie (qui n’a pas fait germer des haricots dans du coton ?), le lecteur qui lit à la fois l’auteur et les documents dispose de lumières bienvenues pour saisir les présupposés épistémologiques et didactiques de ces changements que l’auteur distribue en trois époques (les grands tournants s’effectuent en 1923 et 1970). La focale est centrée sur les choses, réalités d’usage puis objets d’observation, avant de devenir objets de manipulation et d’expérience. L’émiettement des leçons de choses n’est pas un problème, si en préparant le Brevet, le futur maître perçoit qu’« en réalité, agriculture, hygiène, enseignement ménager, antialcoolisme, ne constituent pas des enseignements distincts mais découlent de celui des sciences et s’y rattachent étroitement ». C’est ce qu’on peut lire à l’article « Les leçons de choses et les leçons de sciences appliquées », dans la Pédagogie Vécue de Charrier, qui fut pendant un demi-siècle un de ces cours complets et pratiques où professeurs d’école normale et inspecteurs puisaient leur inspiration. En proposant un examen raisonné de l’histoire qui a abouti à l’installation, dans les textes officiels, chez les éditeurs scolaires et en classe, d’un contenu scolaire baptisé aujourd’hui « technologie » dont il est le grand spécialiste, Joël Lebeaume montre que la didactique ne découle pas de la seule rationalité curriculaire ou des pressions de l’environnement, mais qu’elle est une « réécriture » au long cours.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anne-Marie Chartier, « LEBEAUME Joël (2008). L’enseignement des sciences à l’école. Des leçons de choses à la technologie », Recherche et formation, 59 | 2008, 165-166.

Référence électronique

Anne-Marie Chartier, « LEBEAUME Joël (2008). L’enseignement des sciences à l’école. Des leçons de choses à la technologie », Recherche et formation [En ligne], 59 | 2008, mis en ligne le 04 octobre 2011, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://rechercheformation.revues.org/676

Haut de page

Auteur

Anne-Marie Chartier

INRP

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page