Navigation – Plan du site
Lectures
Notes critiques

GONNIN-BOLO Annette (2005). Entreprises et écoles : une rencontre de professionnels

Lyon : INRP, 107 p.
Joël Lebeaume
p. 128-130
Référence(s) :

Gonnin-Bolo Annette (2005). Entreprises et écoles : une rencontre de professionnels, Lyon : INRP, 107 p.

Texte intégral

1Publié dans la collection « Enseignants et chercheurs, synthèse et mise en débat », cet ouvrage fait le point sur les recherches contribuant à l’intelligibilité et à l’opérationnalité des rapports entre les deux mondes que sont les entreprises et les écoles. La retranscription du débat sur l’ouvrage lui-même, présentée en postface, éclaire ces relations en y associant le troisième monde - la recherche en éducation et formation - et en faisant apparaître les mêmes questions d’articulation du langage, des valeurs, des identités, des missions… Conformément à la ligne éditoriale de cette collection, la synthèse présentée s’adresse aux praticiens. Il faut souligner à cet égard, l’attention portée par l’auteure à la structuration de cette synthèse selon deux grandes parties distinguant d’abord les questions plus strictement liées à la formation professionnelle (chapitres 2 à 5) puis aux questions plus ouvertes des relations travail-école-entreprise du point de vue des actions et de leurs conditions (chapitres 6 à 8). Le souci de clarification des contributions scientifiques est manifeste par la présentation d’une brève conclusion pour chacun des chapitres, mais surtout par des récapitulations très fréquentes de l’analyse des travaux, valorisées par les présentations en alinéas. Les notes de marge offrent également des repères pour différents parcours de lecture. La bibliographie met, de plus, à disposition, les références des travaux incontournables des vingt dernières années.

2L’originalité de l’ouvrage figure dans le titre « une rencontre de professionnels » qui traduit la préoccupation centrale d’Annette Gonnin-Bolo dont les recherches sur cette thématique sont fortement ancrées sur les terrains, les acteurs et leurs pratiques. Comme elle le précise dans le premier chapitre, il ne s’agit pas de se situer sur le seul champ des institutions, mais de privilégier la façon dont vont se construire, dans la réalité et la diversité, les rencontres entre les acteurs. L’équilibre entre ces deux champs est particulièrement réussi dans l’ensemble de l’ouvrage en précisant les interactions entre ces deux mondes, entre contextes et actions et entre innovations locales et orientations nationales mais aussi en soulignant les tensions archaïques des multiples tentatives de ce mariage parfois désigné comme impossible mais dont le regard rétrospectif, par les recherches, révèle les changements réels et potentiels. Cet équilibre constitue le cœur du débat contemporain, de l’ordre de la politique éducative, suggéré par le texte et explicité en conclusion du chapitre 2 : les orientations de type top-down ou bottom-up, les perspectives « implementation » ou plus interactionnistes, l’équilibre entre l’unité et la diversité de l’action publique. Les rapports entre entreprises et écoles dont Annette Gonnin-Bolo souligne les tensions — exprimées en termes de juxtaposition ou d’intégration - dans leur conception et leur mise en œuvre, révèlent l’enchevêtrement actuel d’initiatives à différents niveaux, de réglementation et de régulation, d’espaces de négociation et d’impulsion des actions publiques.

3L’ouvrage donne ainsi tous les éléments et toutes les références du débat et des enjeux des évolutions envisageables qui demeurent fondamentalement dépendantes des actions et des rencontres de tous les professionnels impliqués.

4C’est dire que cet ouvrage complet constitue une référence pour tous les enseignants et les formateurs qui souhaitent mieux comprendre les évolutions contemporaines du système éducatif, de l’enseignement technologique et professionnel, leurs enjeux sociopolitiques et leur enracinement historique. Il constitue également une référence pour les chercheurs, en particulier les plus jeunes, qui disposent ainsi d’un point important sur les recherches menées et sur lesquelles les nouvelles problématiques peuvent prendre appui.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Joël Lebeaume, « GONNIN-BOLO Annette (2005). Entreprises et écoles : une rencontre de professionnels », Recherche et formation, 53 | 2006, 128-130.

Référence électronique

Joël Lebeaume, « GONNIN-BOLO Annette (2005). Entreprises et écoles : une rencontre de professionnels », Recherche et formation [En ligne], 53 | 2006, mis en ligne le 11 octobre 2011, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://rechercheformation.revues.org/1035

Haut de page

Auteur

Joël Lebeaume

ENS Cachan

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page