Navigation – Plan du site
Articles

L’explicitation au cœur d’un dispositif de formation en spirale qui articule vécu singulier et expérience collective

Explicitation in a spiral training strategy which connects subjective real-life experience and collective experience
Alain Mouchet
p. 91-106

Résumés

Nous présentons un « dispositif en spirale » où les études de cas individuelles en recherche et leur exploitation collective en formation se nourrissent l’une et l’autre, comme ressource pour élaborer l’expérience et favoriser la construction des compétences. La subjectivité des acteurs est au cœur de l’analyse des pratiques professionnelles et de leur transformation, ici avec des entraîneurs de rugby à propos du discours qu’ils effectuent à la mi-temps d’un match. Il s’agit d’articuler l’explicitation des savoirs d’expérience mis en œuvre en situation réelle, leur débat et leur partage au sein d’un collectif, ainsi que des nouvelles perspectives d’intervention auprès des joueurs.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1. Introduction
2. Fondements épistémologiques, théoriques et pragmatiques du dispositif
2.1. Collaborer avec les praticiens dans une dynamique d’analyse et de transformation de leur activité
2.2. Du vécu au partage de l’expérience : articuler l’individu et le collectif
3. Modes de rapport à l’activité passée dans les pratiques réflexives : réflexion, réflexivité et réfléchissement
4. Le discours à la mi-temps des entraîneurs
4.1. Caractéristiques de la recherche
4.2. Organisation du dispositif en spirale
4.2.1. Études de cas
4.2.2. Soirées de formation
4.3. Résultats
4.3.1. Études de cas
4.3.2. Soirées de formation
5. Discussion et conclusion

Aperçu du début du texte

1. Introduction

Altet et Fabre (1994) posaient la question suivante : à partir du moment où la logique de recherche, de production de savoirs, n’est pas celle de la formation, de l’appropriation des compétences, comment ces logiques peuvent-elles se rencontrer ? Pour notre part, nous rejoignons Vannier (2012) en ce qui concerne la volonté d’élaborer de réelles interactions entre les deux pôles pensés in situ en étroite relation d’interaction plus que d’articulation en deux temps disjoints. Nous précisons dans cet article la façon dont nous envisageons cette interaction entre l’analyse de l’activité dans une optique de recherche et son réinvestissement en formation au fil de l’eau, en plaçant l’explicitation du vécu au cœur de ce que nous nommons « un dispositif en spirale ». Ce dernier privilégie l’enrichissement mutuel entre des études de cas et des sessions de formation avec les acteurs d’un collectif de travail, en l’occurrence des entraîneurs de rugby d’un même club, en ce qui co...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Alain Mouchet, « L’explicitation au cœur d’un dispositif de formation en spirale qui articule vécu singulier et expérience collective », Recherche et formation, 80 | 2015, 91-106.

Référence électronique

Alain Mouchet, « L’explicitation au cœur d’un dispositif de formation en spirale qui articule vécu singulier et expérience collective », Recherche et formation [En ligne], 80 | 2015, mis en ligne le 31 décembre 2018, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://rechercheformation.revues.org/2508

Haut de page

Auteur

Alain Mouchet

Université Paris-Est (COMUE UPE), UFR SESS-STAPS (Créteil), Laboratoire interdisciplinaire de recherche sur les transformations des pratiques educatives et des pratiques sociales (LIRTES, EA 7313)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page