Navigation – Plan du site
Care et professions de santé
Autour des mots de la formation

Care et profession infirmière

Care and the nursing profession
Éliane Rothier Bautzer
p. 93-106

Résumés

La relation entre le care et la profession d’infirmière est présentée comme un cas paradigmatique de mutations en cours depuis la seconde moitié du XXe siècle. Nous analysons comment le concept de care et les théories qui lui sont associées se substituent au flou de la catégorie « relationnelle » qui structure la définition des professions consultantes au sens de Freidson (1984). Ainsi, le care devient le produit de revendications et d’injonctions croissantes à l’autonomie de la part des individus et des groupes professionnels. Le care constitue le point commun à l’ensemble des professions qui visent à « rendre autonome », à mettre en pratique l’injonction qui consiste à inciter un changement qui ne peut se produire que s’il y a adhésion au but recherché. En ce sens, le care comme concept est le produit de sociétés où l’autonomie – en devenant une valeur première – s’accompagne d’une mutation des formes d’hétéronomie (Ehrenberg, 2009, 2010).

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

1. Le caring, premier territoire infirmier professionnel ?
2. L’émergence du care comme produit du travail collectif des soignants
2.1. Première étape : Le caring, territoire d’organisation du soin infirmier
2.2. Deuxième étape : A la recherche d’un territoire infirmier en tension entre soins relationnels et soins techniques.
2.3. Troisième étape : Des territoires médicaux et infirmiers revisités : l’émergence du care comme concept pivot des pratiques soignantes
3. Le Care, élément perturbateur des logiques territoriales

Aperçu du début du texte

« Nursing has always been a much conflicted metaphor in our culture, reflecting all the ambivalences we give to the meaning of womanhood. Perhaps in the future it can give this metaphor, and ultimately caring, new value in all our lives ». (Reverby, 1987 : 207)

Dissipant le flou de la catégorie « relationnelle » qui contribue à définir les professions consultantes au sens de Freidson (1984), le concept de care et les théories qui lui sont associées, émergent au cours du XXe siècle. Ils sont les produits de revendications et d’injonctions croissantes à l’autonomie de la part des individus et des groupes professionnels. Le care devient progressivement le point commun à l’ensemble des professions qui visent à « rendre autonome », à mettre en pratique l’injonction qui consiste à faire subir un changement à quelqu’un qui ne peut se produire que s’il ne se fait pas contre lui. En ce sens, le care comme concept est le produit de sociétés où l’autonomie – en devenant une valeur première – s’...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éliane Rothier Bautzer, « Care et profession infirmière », Recherche et formation, 76 | 2014, 93-106.

Référence électronique

Éliane Rothier Bautzer, « Care et profession infirmière », Recherche et formation [En ligne], 76 | 2014, mis en ligne le 19 novembre 2014, consulté le 21 novembre 2017. URL : http://rechercheformation.revues.org/2252 ; DOI : 10.4000/rechercheformation.2252

Haut de page

Auteur

Éliane Rothier Bautzer

Université Paris-Descartes, Cermes3 (Centre de recherche, médecine, sciences, santé, santé mentale, société)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page