Navigation – Plan du site
Care et professions de santé

« Hollywood Nurses » en Allemagne de l’Ouest

Biographies, images de soi et expériences d’infirmières de formation universitaire après 1945
"Hollywood Nurses" in West Germany
Suzanne Kreutzer
Traduction de Éliane Rothier Bautzer
p. 19-32

Résumés

L’école d’infirmière de l’université d’Heidelberg fut fondée en 1953 à l’initiative de la fondation Rockefeller pour former scientifiquement une nouvelle « élite du nursing », pionnière de la professionnalisation du corps infirmier en République fédérale d’Allemagne. Son concept « américain », perçu comme formant des infirmières « hollywoodiennes » élitistes, menaçant l’idée traditionnelle chrétienne d’un bon travail infirmier axé sur le care, provoqua une levée de boucliers et des tensions avec les autres groupes d’infirmières, mais nombre des premières professeures allemandes en sciences infirmières y furent formées.

Haut de page

Notes de l’auteur

Cet article a été traduit et adapté de l’anglais par Éliane Rothier Bautzer.

“Hollywood Nurses” in West Germany: Biographies, Self-Images, and Experiences of Academically Trained Nurses after 1945, Nursing History Review, Volume 21, Number 1, 2013, p. 33-54(22), Editions Springer Publishing Company. Avec l’accord et la relecture de l’auteur, nous avons dû réduire certains passages lors de la traduction en les synthétisant afin de rester dans le cadre des articles proposés dans ce numéro. Nous renvoyons donc les lecteurs au texte original pour accéder à l’article intégral et à l’ensemble des notes de bas de page qui inclut les références bibliographiques.

Remerciements de l’auteur : cet article est fondé sur le projet de recherche, « Rationnalisation du nursing dans l’Allemagne de l’Ouest et aux États-Unis : une histoire comparative des échanges d’idées et de pratiques entre 1945 et 1975 », sponsorisé par la fondation allemande de recherche. Je souhaiterais aussi remercier le centre des archives Rockefeller et la fondation Robert Bosch pour leur aide financière. Enfin, je suis redevable à Patricia D’Antonio et Karen Nolte pour leurs commentaires sur cet article et à Margot Saar pour la traduction de l’allemand à l’anglais.

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

1. Créer l’école d’infirmière de Heidelberg, des intérêts allemands et américains
2. Le concept de l’école de nursing d’Heidelberg
3. Les critiques provenant des associations de couvents
4. Biographies de « Hollywood Nurses »
5. L’expérience de la formation infirmière à l’école d’Heidelberg
Conclusion

Aperçu du début du texte

Après la seconde guerre mondiale, le soin infirmier allemand ne reposait pas sur une formation théorique développée. Une « bonne » infirmière avait avant tout « bon cœur » et la tradition voulait que le cœur d’une infirmière soit éduqué par l’exercice de tâches pratiques de soins infirmiers et par l’inscription dans la communauté des sœurs chrétiennes. Jusqu’au début des années cinquante, les infirmières d’Allemagne de l’Ouest étaient influencées par le système monastique dont elles étaient issues et par ses principes de charité chrétienne. Les infirmières passaient l’essentiel de leur temps d’apprentissage sur le terrain des soins et acquéraient les compétences et les notions de déontologie requises auprès de leurs collègues expérimentées. Les cours théoriques dispensés à l’école d’infirmière rattachée à l’hôpital n’occupaient qu’une place mineure dans leur formation, qui était centrée sur l’expérience pratique tant au niveau initial que par la suite. Ainsi, la qualification des su...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Suzanne Kreutzer, « « Hollywood Nurses » en Allemagne de l’Ouest », Recherche et formation, 76 | 2014, 19-32.

Référence électronique

Suzanne Kreutzer, « « Hollywood Nurses » en Allemagne de l’Ouest », Recherche et formation [En ligne], 76 | 2014, mis en ligne le 19 novembre 2017, consulté le 24 novembre 2017. URL : http://rechercheformation.revues.org/2220 ; DOI : 10.4000/rechercheformation.2220

Haut de page

Auteur

Suzanne Kreutzer

Fachbereich Pflege und Gesundheit, Münster (Allemagne)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page